Consultant, tourisme et technologie


Les médecins consultent, les avocats aussi, les experts de tout type … c’est vaste, large et flou … nous voilà bien partis. Il faudrait tout simplement s’inspirer de la médecine chinoise et n’aller voir son conseil que lorsque l’on est en bonne santé. En cas de maladie, la consultation est gratuite !

Nous voilà en 2004 … après les premières gamelles, les réussites confirmées et une nouvelle série de retardataires frappent à la porte du marché on line. Tout devient technique, rompu, pointu, les ambitions d’intégration sont fortes, mais les troupes sont-elles prêtes ? les machines callent encore, et les hommes ne savent pas encore bien les domestiquer. Alors à cette époque l’idée fort prétentieuse nait autour d’un café place de la Bourse. Et si nous réunissions des « ex » … drôle d’idée ? non ? des « ex » de qui, de quoi … et bien des « ex « de sociétés du e-commerce qui ont réussi.

Des jeunes vieux, des vieux encore jeunes, souples et vifs qui savent donner des impulsions et rythmer la transition que nous affrontions. C’est grâce à une certaine « expertise » collégiale que nait un cabinet de conseil de niche … En guise de niche, c’est une mine, une vraie « stargate »… nous voilà associés à de belles réussites.

Autant de questions : Comment je connecte mon CRM au site, Quelle pub utiliser, Que disent les ricains sur tel sujet, …et mon stock, mes allots, mes commissions, le reporting, l’extraction des données pour les réseaux, les zones de push …quelle marque, …. Bref la profession s’interroge….

Il nous vient un idée simple. Ouvrir les yeux ! regarder ce que notre environnement économique utilise… et nous y trouverons bien quelques « best practices ». Heureux de partager pour certains, ravis d’apprendre pour d’autres nous voilà avec 60 managers du tourisme à flirter avec les trappeurs (et les gueuzes de chez Paran … ). Un concept est né, bien net et que pour des managers … Il sillonnera le monde (Finlande, Miami, République Dominicaine …) longue vie à toi Manager. En regardant cette histoire je me dis que ces managers sont devenus de vrais pros, très net, très web … bravo les gars continuez, continuons à faire avancer notre métier. C’est un des meilleur élève du e-commerce.

Depuis, ces pros sont encore plus pros, les règles s’affinent les techniques s’améliorent et le client (si on parlait un peu de lui) prend le contrôle de la toile. Il veut du sens, comprendre ce qu’il achète et surtout le partager, s’exprimer. Ce n’est pas tant le réseau social, c’est le réseau tout court. Je dis ce que je fais et je fais ce que je dis. Toi le marchand il faut que tu me proposes ce que je veux. De la transparence et de l’engagement. Le grill instantané du retour client brule et brule fort. Attention les bonimenteurs du carreau n’ont plus leur place. Celui qui saura demain offrir à son client ce qu’il n’a pas encore demandé aura compris ce qu’il doit tirer de la fabuleuse histoire du social CRM.

Le marché est mur, les clients aussi. Les acteurs doivent désormais intégrer de nouvelles règles de compétitivité. Etre là où il faut et quand il le faut …après le client « Roi » voilà le client « R.O.I ».

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s